AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]

Aller en bas 
AuteurMessage
La Gazette du Sorcier
MJ/PNJ (fondateur)
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2007

Personnage
Côté coeur:
Animal:
Relations:

MessageSujet: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Mar 19 Fév - 23:38

[HJ: Voilà la suite, désolé pour le retard / Nous venons de >là< ]

Le professeur Dumbledore poussa dôucement la porte de la salle des trophées et coula un coup d'oeil à l'intérieur. Personne. Comme presque tout le temps, cette salle était vide. Il éprouva un léger pincement au coeur, signe de trsitesse ou de nostagie peut-être, mais se glissa dans l'entrebâillement de la porte et fit se tourna vers Hide, l'assistante de la bibliothécaire, avec un sourire aux lèvres :

- Entrez, je vous en prie ! fit-il d'un air enjoué en ouvrant grand la porte de chêne.

Malgré le temps pluvieux et le fait que les habitants du château soient presque tous à l'intérieur, il régnait un calme paisible à cet étage. Tant mieux d'un côté, car ils pourraient regarder les trophées en paix.
Dumbledore fit quelques pas de côté puis désigna quelques vitrimes parmis tant d'autres :

- De ce côté-ci ce sont les trophées de Quidditch de l'école. Ils sont classés par maisons, précisa-t-il un peu inutilement, car c'était une information peu importante pour quiconque voulait voir les trophées par simple passion de ce sport, et non pour comparer les maisons comme le faisaient si souvent les élèves "compétitifs".

Le directeur sourit puis laissa passer un très long moment avant de reprendre la parole :

- Et vous Hide, avez-vous l'esprit de compétition ? demanda-t-il soudain, comme s'il continuait une discussion qu'il avait lancé auparavant.

_________________

`°~La Gazette du Sorcier~°'
Maître du Jeu

Fondateur de
~Hogwarts School~
Le Monde d'Harry Potter



Dernière édition par Albus Dumbledore le Mar 19 Fév - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hide Kane
Assistante de Mme Pince
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 12/08/2007

Personnage
Côté coeur: son hibou est le seul être auquel elle soit attachée... pour l'instant =)
Animal: Un étrange hibou du nom d'Archimède
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Ven 29 Fév - 23:18

Hide suivait Dumbledore d'un pas tranquille, son regard se laissant happer par certains tableaux ou tapisseries des couloirs qu'ils traversaient. Sans qu'elle ne se rende compte du chemin parcouru, ils arrivèrent bientôt à la dîte salle des trophés. S'arrêtant derrière le directeur, sans un mot, l'asiatique entra dans la pièce, une fois que ce dernier l'y invita.

Elle fut étonnée du calme qui régnait dans le château, mais encore plus dans cette salle. Il n'y avait personne, et il y flottait une ambiance sereine, assurée... Dumbledore lui désigna une partie de la pièce, lui expliquant qu'il y avait là les coupes et récompenses de Quidditch. La remarque agit comme un aimant sur la jeune femme, car presqu'instantanément, elle se retrouvait en face des reliques luisantes de mérite qui s'étalaient sous son nez. "Ils sont classés par maisons."précisa-t-il.

« C'est le seul bémol que je trouve à cette salle...»murmura-t-elle pour elle-même, semblant dialoguer avec sa conscience, à haute voix.

Elle ne remarqua même pas le silence de Dumbledore, trop omnubilée par les fameux trophés, occupée à voir les noms d'élèves s'étant distingués dans ce sport. "Et vous Hide, avez-vous l'esprit de compétition?" Elle se retourna, un peu surprise par la question. Regardant le directeur droit dans les yeux, elle se demandait un instant si c'était un test; on l'y avait habitué, à Sadowa. Une mauvaise réponse à une simple question pouvait coûter plus cher que l'on ne le pensait...

« Je pense que ça m'est tombé dessus plus par nécessité et par désespoir qu'autre chose, mais oui, on peut dire ça comme ça...»

Elle semblait un peu mal à l'aise, n'avait visiblement pas voulu en dire autant... Pour quiconque d'un peu malin -Et Dieu sait que Dumbledore l'était!- il pouvait comprendre beaucoup de choses... trop, sans doute.

« Pourquoi?»ajouta-t-elle, désireuse de ne pas laisser le vieil homme réfléchir trop longtemps au sens de ses paroles.

Elle haussa légèrement les sourcils, un vague sourire aux lèvres. La compétition, elle avait été obligée d'en faire son ami à cause de son père. C'était une rivalité constante avec la mauvaise humeur de ce dernier. Elle avait longtemps essayé de lui plaire, en vain. S'étant rendue compte qu'il ne la considérerait jamais comme autre chose qu'une erreur, une déviation quand à sa conception du respect, elle avait laissé cette compétition devenir celle du sport. Il fallait provoquer sa chance, pour en avoir; vouloir gagner pour attraper le vif d'or... Tout cela, elle l'avait fait. Et pourtant, malgré tout, malgré les récompenses, les compliments, malgré tout cela, jamais elle n'avait plu à son père...
Revenir en haut Aller en bas
La Gazette du Sorcier
MJ/PNJ (fondateur)
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2007

Personnage
Côté coeur:
Animal:
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Ven 7 Mar - 20:50

- Ah...

Le regard de Dumbledore changea peu après la question de Hide. Il lui sourit, puis se détourna et s'approcha d'une des vitrines. Il parut s'intéresser aux trophées de Gryffondor qui se trouvaient là, avant de déclarer, toujours en fixant les prix :

- En réalité, je parlais essentiellement de Quidditch...

Il se retourna et sourit à la jeune femme. Ce n'était pas une reproche, juste un constat. Il connaissait la réputation de Sadowa, et supposa que c'était de cela qu'elle parlait. Mais il ne tenait pas à ramener ce sujet de conversation, supposant également qu'elle n'en gardait pas un bon souvenir.

On aurait pu penser qu'il avait décidé d'éviter la question mais... non. Quelques minutes plus tard, il se détourna de la vitrine et répondit :

- Avoir un esprit de compétition, même un petit, peut-être bénéfique. C'est en tout cas ce que pensaient les quatre fondateurs de Poudlard.

Il soupira puis, avec un petit rire amusé, déclara :

- Je n'étais pas fait pour ce sport. J'étais plutôt un intellectuel, je pense. Mais ceux qui arrivent à combiner études et sport ont toute mon respect.

Après un regard appuyé en direction de Hide, il commença à marcher entre les vitrines, les mains dans le dos.

_________________

`°~La Gazette du Sorcier~°'
Maître du Jeu

Fondateur de
~Hogwarts School~
Le Monde d'Harry Potter

Revenir en haut Aller en bas
Hide Kane
Assistante de Mme Pince
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 12/08/2007

Personnage
Côté coeur: son hibou est le seul être auquel elle soit attachée... pour l'instant =)
Animal: Un étrange hibou du nom d'Archimède
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Ven 14 Mar - 22:27

La première réponse de Dumbledore glaça Hide d'effroi. Elle en resta figée, sans oser dire un mot, face au directeur qui poursuivait, lui expliquant qu'il parlait essentiellement de Quidditch. Elle resta quelques instants interdite, regardant le vieil homme droit dans les yeux, sans ciller.

« Qu'est-ce qui vous fait croire que moi non?...»

Elle souriait d'un air innoncent, haussant légèrement les épaules. Certes, le fait d'avoir étudié à Sadowa l'avait profondément marqué, mais c'était surtout son géniteur, qui avait été le principale influent, niveau "esprit de compétition". Au départ, elle avait même été prête à lui plaire... Elle s'était vite rendu compte que c'était un rêve illusoire, qui n'aurait jamais lieu que dans son sommeil.

Il disait n'être pas fait pour ce sport. C'est vrai qu'elle avait du mal à l'immaginer sur un balai, mais bon, elle avait vu tellement de choses, que même ça, n'aurait pas eu la force de l'étonner. "Mais ceux qui arrivent à combiner études et sport ont tout mon respect." ajouta-t-il, en lui lançant un regard, bref, mais intense, déposant un peu de rose sur les joues de la jeune femme.

Allant faire face à une vitrine, observant les noms sur les petites plaques, elle cherchait ses mots, avec une certaine peine, d'ailleurs.

« Vous savez, n'importe qui peut faire du Quidditch.» murmura-t-elle, au bout d'un moment. « Tenir sur un balai n'a rien de compliqué, en soi. Après, s'ajoute la technique, bien sûr...»

Elle passa une main, où, sur le poignet, se profilait le bout d'une cicatrice, souvenir de son cher papa. Il avait toujours eu le sens de l'esthétique, vraiment Rolling Eyes ...

« Si vous souhaitez vous y mettre, ne prenez pas un balai japonais; nous ne devons pas être fait pour... la stabilité.» dit-elle avec un demi-sourire, en poursuivant son chemin à travers les trophés, les observant avec soin. « Les balais allemands sont plus rigides, mais tiennent mieux, face au vent...»

Elle soupira vaguement, se tournant vers le directeur d'un air désolé.

« Veuillez m'excuser, j'ai le sale défaut de trop parler...»

Venant d'elle, ça paraissait riddicule, et pourtant, elle le pensait vraiment. En effet, bien que, comparée à n'importe qui, elle eut pu paraître renfermée, elle avait toujours l'impression de trop en dire. Une vieille habitude, encore une fois...
Revenir en haut Aller en bas
La Gazette du Sorcier
MJ/PNJ (fondateur)
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2007

Personnage
Côté coeur:
Animal:
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Jeu 10 Avr - 20:55

« Qu'est-ce qui vous fait croire que moi non?...»

Une expression étrange passa sur les traits d'Albus Dumbledore. Etrange, parce que cela n'arrivait pas souvent. Il ne s'attendait pas à une telle réponse. L'expression décontenancée qu'il avait eu disparut très rapidement de ses traits, et il réfléchit sérieusement à répliquer quelque chose. Que pouvait-il lui répondre ? "Rien" ? Ce n'aurait pas été la vérité. Un instant, il pensa à ne rien dire, tout simplement. Mais ce n'était pas honnête non plus. Dumbledore eut un petit soupir :

- Je m'excuse, j'étais persuadé que vous parliez de votre scolarité. Malgré ce que je sais de Sadowa, je ne peux pas prétendre connaître cette école. Je n'ai jamais parlé à aucun élève là-bas. Mon esprit a... imaginé un sens erroné derrière votre réponse, fit-il sur un ton tranquille mais parfaitement sincère.

Lorsqu'il faisait des erreurs, ce qui arrivait bien plus souvent que certains aimaient à le croire, il considérait qu'il était de son devoir de s'excuser, même s'il pouvait passer pour un imbécile. Hide fit quelques pas entre les vitrines, tandis que Dumbledore regardait d'un air plus ou moins intéressé les médailles de préfets de précédentes générations. Lorsque Hide lui dit que tout le monde pouvait faire du Quidditch, il se retourna mais ne répondit pas tout de suite, la laissant continuer. Il écoutait d'un air franchement intéressé les paroles de la jeune femme, sur quelque chose dont il n'était pas spécialiste. Mais tout savoir était bon à prendre, surtout quand la matière était intéressante. Alors qu'il attendait qu'elle continue, Hide soupira brièvement et lâcha d'un air désolé :

« Veuillez m'excuser, j'ai le sale défaut de trop parler...»

Dumbledore sourit, une lueur amusée dans le regard. Il avait envie de lui demander si c'était elle-même qui s'en était rendue compte, ou bien si quelqu'un d'autre avait fait cette conclusion à sa place. Mais il ne tenait pas à provoquer la jeune femme d'une manière ou d'une autre :

- Sur ce point je puis vous rassurer mademoiselle Kane, il existe plus bavard que vous, dit-il simplement, une lueur amusée dans ses yeux bleus. De plus, vos propos m'intéressaient. Bien que je ne pense pas devoir monter sur un balai de Quidditch avant longtemps, je trouve ces différences tout à fait dignes d'intérêt. À vrai dire je savais que la conception des balais différaient selon leur pays d'origine, mais jamais je n'aurais pensé qu'il y ait de telles... spécialisations ? demanda-t-il, ne sachant trop si le terme était approprié.

Au bout d'un moment il se retourna et fit à nouveau quelques pas entre les vitrines. Après quelques instants, un sourire bizarre apparut sur son visage :

- C'est étrange... Une bonne partie des élèves de Poudlard ont des ancêtres sorciers, qui ont fait leurs études ici. Ils devraient donc être intéressé de voir les trophées ou médailles que leurs ancêtres ont possédés. Mais cette salle n'est pas souvent fréquentée... je connais pourtant bon nombre d'élèves qui étudient actuellement, ayant des parents anciennement préfets ou capitaines de Quidditch... Et pourtant, la personne qui se trouve ici avec moi n'a jamais fait ses études à Poudlard, tout comme sa famille, je suppose...?

Il se tourna vers Hide, un nouveau sourire sur le visage. Si l'ancien avait l'air à la fois amusé et un peu triste, celui-ci affichait une nette gratitude. Albus Dumbledore était heureux de constater que quelqu'un comme Hide s'intéresse à cette salle, qui au niveau personnel représentait peut-être moins de choses que pour un fils ou une fille de préfets de générations en générations, par exemple.

_________________

`°~La Gazette du Sorcier~°'
Maître du Jeu

Fondateur de
~Hogwarts School~
Le Monde d'Harry Potter

Revenir en haut Aller en bas
Hide Kane
Assistante de Mme Pince
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 12/08/2007

Personnage
Côté coeur: son hibou est le seul être auquel elle soit attachée... pour l'instant =)
Animal: Un étrange hibou du nom d'Archimède
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Ven 11 Avr - 16:04

Face à l'expression surprise -peut-être outrée, qui sait?- de Dumbledore, la jeune femme resta impassible. Elle ne s'était pas montrée sèche, et pourtant, ses paroles cachaient difficilement l'amertume qui restait telle un poison dans son esprit. Si parfois cela ressortait dans ses expressions, ses pensées, ses discutions, elle n'y pouvait rien, après tout. C'était comme ça. Le petit soupire du directeur eut cependant le don d'intriguer Hide. S'était-elle montrée impolie? Une fois de plus, comme l'auraient aimablement souligné ses professeurs ou encore son père?...

« Je m'excuse, j'étais persuadé que vous parliez de votre scolarité. Malgré ce que je sais de Sadowa, je ne peux pas prétendre connaître cette école. Je n'ai jamais parlé à aucun élève là-bas. Mon esprit a... imaginé un sens erroné derrière votre réponse. » Occupée à regarder un trophé de préfets jusqu'ici, la Japonaise se retourna vers Dumbledore, les sourcils haussés. Venait-il vraiment de s'excuser? Elle était tellement surprise que c'en était presque comique.

« Vous n'avez pas à vous excuser; ça arrive à tout le monde de faire des erreurs. »dit-elle simplement, un mince sourire aux lèvres. « ... aussi minimes soient-elles. »ajouta-t-elle l'air de rien, sans le quitter des yeux.

Il n'était pas loin de la vérité, après tout...

Alors qu'elle lui disait avoir le défaut de trop parler, il souriait, amusé, lui assurant qu'elle n'était pas la plus bavarde. Il ajoutait même que ses propos l'intéressaient, ce qui plaçait la jeune femme au comble de l'étonnement, bien qu'elle s'arrangea pour ne pas le laisser transparaître. « À vrai dire je savais que la conception des balais différaient selon leur pays d'origine, mais jamais je n'aurais pensé qu'il y ait de telles... spécialisations ? » Le sourire qui trônait sur les lèvres de l'employée s'élargit quelque peu, à ces paroles.

« On peut appeler ça comme ça, oui. »dit-elle avec amusement, heureuse de voir que Dumbledore s'intéressait vraiment à ce qu'elle disait -ou alors il jouait très bien la comédie, à choix.

Tout comme lui, elle retourna à la contemplation des trophés, silencieuse. Ils étaient un peu poussiéreux, mais le temps n'avait pas réussit à altérer leur beauté. Elle observait les noms, essayant de trouver quelques liens avec des élèves dont elle avait retenu le nom, avant d'être arrêtée dans sa rêverie par Dumbledore. « C'est étrange... Une bonne partie des élèves de Poudlard ont des ancêtres sorciers, qui ont fait leurs études ici. Ils devraient donc être intéressé de voir les trophées ou médailles que leurs ancêtres ont possédés. Mais cette salle n'est pas souvent fréquentée... » Hide était quelque peu surprise. Ah bon? Pas très fréquentée, cette salle? Elle était très intéressante, pourtant. Enfin... Pour quiconque savait voir au-delà de simples coupes, médailles, et plaquettes en or. « Je connais pourtant bon nombre d'élèves qui étudient actuellement, ayant des parents anciennement préfets ou capitaines de Quidditch... Et pourtant, la personne qui se trouve ici avec moi n'a jamais fait ses études à Poudlard, tout comme sa famille, je suppose...? » La jeune femme resta un instant silencieuse, tournant toujours le dos au directeur, comme réfléchissant à ce qu'elle comptait répondre. Elle n'aimait pas trop parler d'elle, ou de sa famille. Non qu'elle les déteste tous; seul son père avait eu ce privillège-là. Seulement, elle avait honte. Peut-être parce que chaque jour, elle se persuadait un peu plus qu'elle aurait pu éviter tout cela... Quel âge avait-elle, déjà, à l'époque? Dix-sept ans? ... Pas grave. A Sadowa, on était adulte avant cela. Se retournant finalement vers le vieil homme, elle esquissa un bref sourire, quelque peu crispé, cependant, mais franc, avant de répondre, d'un ton calme qui avait don de la surprendre elle-même:

« Ma mère a fait ses études près de Tokyo, à Shinbashi. C'était un Collège reservé aux filles. A l'époque, je crois qu'il n'y avait pas d'écoles mixtes, au Japon. Du moins, pas pour les sorciers. »

Sadowa était d'ailleurs une école de garçons, à la base. ... Pas vraiment étonnant, en soit. Il n'y avait aucune enseignante, aujourd'hui encore. Que des hommes. Des vieux. Des idiots.

« Quant à mon... »

Elle marqua une brève hésitation, un sourire amer aux lèvres.

« ... père, et bien, il était à Sadowa, lui aussi. »

Tu parles! Il devait être fou de joie, à faire son petit malin, à se pâmer devant des professeurs qui devaient, plus tard, devenir de fervents amis du jeune homme. ... Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre, décidemment.

« Sauf que contrairement à d'autres, il était fier et heureux d'être envoyé là-bas. »

C'était plus que de la simple amertume, dans sa voix. C'était de la rancoeur, du dégoût. Son père? Pfff! Elle n'avait jamais su pourquoi elle avait continué de l'appeler ainsi toutes ces années: il ne s'en était jamais montré digne, après tout.

« Alors forcément, il fallait que j'y aille, moi aussi. Tout ça pour soit-disant faire honneur à ma famille... »murmura-t-elle, un sourire malsain aux lèvres.
Elle était parfois effrayante. De temps à autres, c'était comme s'il n'y avait plus la moindre part d'humanité en elle... une impression inquiétante.

« Chose que je n'ai bien sûr jamais réussie à faire. »ajouta-t-elle, à la fois résignée et amusée. « Personnellement, je ne voyais pas ce qu'il y avait d'honnorifique à se faire traîter comme le pire des elfes de maisons par des professeurs incompétents au possible. Mais bon, mon père et moi n'avions pas les mêmes... idées. »termina-t-elle dans un haussement d'épaules, un mince sourire aux lèvres. « J'ai cependant un peu de mal à comprendre pourquoi si peu de monde vient ici. Après tout, il y a des plaques qui ont été décernées à certains de leurs ancêtres, ils devraient être fiers... »

On lui avait tellement rabbaché les oreilles avec ces notions d'honneur, etc, etc, que pour finir, ça s'était ancré en elle. Bien qu'elle n'aille pas jusqu'au niveau de son géniteur, elle avait du respect pour ses aînés, comme toute bonne Japonaise digne de ce nom, et aurait admiré les récompenses accordées à sa famille, si elles avaient été là...
Revenir en haut Aller en bas
La Gazette du Sorcier
MJ/PNJ (fondateur)
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2007

Personnage
Côté coeur:
Animal:
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Ven 9 Mai - 19:15

Dumbledore, poli, écouta Hide sans rien dire. Le ton de la jeune femme, d'abord calme, devint alors plus virulent, ce qui surprit assez Dumbledore, qui n'était pas habitué à une telle attitude de sa part. Pour autant, elle ne le dérangeait pas et il respectait ce changement dans le ton qu'elle employait ; en effet la colère ou l'amertume qu'elle pouvait ressentir en parlant de sa famille pouvait se comprendre. De plus, Albus ne savait rien à leur propos, de ce fait il était mal placé pour juger qui que ce soit.

« Sauf que contrairement à d'autres, il était fier et heureux d'être envoyé là-bas. »

Le directeur regarda Hide en silence, le visage neutre. Sa colère était perceptible, son dégoût même, mais il ne tenait pas à la juger ou à montrer une attitude choquée ou gênée envers ce qu'elle affirmait. Peut-être tout cela avait-il besoin de sortir, peut-être avait-elle besoin de le dire une bonne fois pour toute, et dans ce cas non seulement Albus ne se sentait pas le droit de la juger, mais en plus il la comprenait. Tout le monde a besoin, un jour ou l'autre, de se "défouler", de faire sortir une bonne fois pour toutes ce qui nous tiraille, les problèmes qui nous rongent. Ce n'était peut-être pas le cas de Hide, il n'en savait rien, mais dans tout les cas il savait ce qu'il avait à faire dans une telle situation : écouter, tout simplement.

« Personnellement, je ne voyais pas ce qu'il y avait d'honnorifique à se faire traîter comme le pire des elfes de maisons par des professeurs incompétents au possible. Mais bon, mon père et moi n'avions pas les mêmes... idées. »

Du point de vue de Dumbledore, cette phrase synthétisait tout ce que Hide avait dit auparavant : elle n'avait jamais été en très bons termes avec son père car ils n'avait pas la même façon de penser. Et s'il avait apprécié aller à Sadowa, il n'en était pas de même pour sa fille. Albus voyait à présent l'étendue du "résultat" de cette école de sorcellerie japonaise. Les dégats que cela pouvait causer. Il n'en savait pas beaucoup plus qu'avant, mais c'était déjà bien assez pour qu'il se rende compte de l'effet que cela avait sur les anciens élèves. Ils en sortaient transformés, et le directeur se demandaient combien, parmis tous les élèves, pensaient comme Hide. Et combien pensaient comme son père. Cependant il ne voulait juger personne, surtout pas le père de Hide qu'il ne connaissait pas -et qu'il n'aurait jamais l'occasion de connaître, s'il avait bien compris les propos de la jeune femme. Il laissa donc Hide reprendre le cours de la conversation, en faisant remarquer qu'elle ne comprenait pas pourquoi si peu d'élèves remplissaient ce lieu.

Dumbledore sourit :

- Oh, je pense qu'ils le sont, pour la plupart. Ceux qui sont dans ce cas sont probablement venus une fois, si leurs parents ne les ont pas exaspérés dans leur enfance en les barbants de récits héroïques de leur part, comme c'est déjà arrivé.

Il eut un petit rire amusé, et poursuivit :

- Ils doivent pourtant consiérer que voir ces prix une fois suffit. Et puis, je pense qu'ils n'ont pas envie d'être dans l'ombre de leurs parents. Ils veulent vivre leur propre vie, se construire leur propre histoire -à Poudlard et aussi après bien sûr. C'est un sentiment tout à fait normal pour de jeunes gens comme eux, même si je reconnais que la mentalité y est pour beaucoup.

Dumbledore fit quelques pas entre deux vitrines qui exposaient des prix de Quidditch, datant d'une dizaine d'années auparavant.

- Cela ne vous est jamais arrivé, de ressentir un léger sentiment de compétition envers quelqu'un qui est un modèle pour vous, ou même juste la simple envie de faire quelque chose de... comment dire ? Pas forcément quelque chose de différent que celui qui vous précède, mais de le faire... à votre manière ? demanda Dumbledore, une lueur de malice pétillant derrière ses lunettes en demi-lune.

_________________

`°~La Gazette du Sorcier~°'
Maître du Jeu

Fondateur de
~Hogwarts School~
Le Monde d'Harry Potter

Revenir en haut Aller en bas
Hide Kane
Assistante de Mme Pince
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 12/08/2007

Personnage
Côté coeur: son hibou est le seul être auquel elle soit attachée... pour l'instant =)
Animal: Un étrange hibou du nom d'Archimède
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Sam 10 Mai - 17:08

Alors qu'elle évoquait pour la première fois depuis longtemps, son père à voix haute, Dumbledore gardait le silence. Tant mieux, pensa-t-elle. S'il avait parlé, elle n'aurait pas trouvé la force de continuer. Même si les mots de l'asiatique semblaient sortir avec une certaine aisance, par moments, poussés hors de sa bouche par toute la colère qu'elle retenait en elle, ça ne restait pas moins un sujet difficile. Presque tabou. Elle était dégoûtée de son père. Tout simplement dégoûtée.

Enfin. Elle avait réussi avec brio à quitter ce sujet épineux -pour quelques minutes au moins- pourse rediriger vers la salle des trophés en elle-même. Dumbledore lui expliqua que ces élèves-là étaient certainement venus voir une fois les trophés de leurs ancêtres, mais que ça leur suffisait. « Ils veulent vivrent leur propre vie, se construire leur propre histoire. » A quelques détails près, elle aurait pu croire qu'il parlait d'elle. Elle resta interdite, son regard rêveur se promenant sur les vitrines.

« Cela ne vous est jamais arrivé, de ressentir un léger sentiment de compétition envers quelqu'un qui est un modèle pour vous, ou même juste la simple envie de faire quelque chose de... comment dire ? Pas forcément quelque chose de différent que celui qui vous précède, mais de le faire... à votre manière ? » Elle se retourna vers lui, les sourcils légèrement froncés, suspicieuse. Non. Ce devait être son imagination... et son orgueil, pour se croire ainsi... « in-subjec ».

La question méritait réflexion. Sa mère, par exemple. Encore aujourd'hui, c'était un modèle, pour Hide, bien qu'elle n'ait jamais compris comment elle avait pu épouser et faire des enfants à ce crétin qu'était son père. C'était une telle joueuse! Elle savait virevolter dans les airs à toute allure, faire des piqués vertigineux, et en ressortir sans la moindre égratinure... Mais il n'y avait pas qu'elle. Hide avait toujours admiré ses amis de Sadowa. Parmis eux, il y avait eu Daisuke. Un jeune homme brillant, certes, mais qui avait malgré tout, autant souffert de Sadowa que la jeune femme. A eux deux, ils étaient dans les meilleurs. Il y avait toujours eu entre eux un certain esprit de compétition, mais c'était gentillet, en soit. Tout cela, c'était simplement pour impressionner l'autre. Dommage qu'avec les professeurs ça n'ait pas marché: ils n'en avaient été que plus énervés...

« Oui, d'une certaine manière. »répondit-elle, un peu évasivement. « En fait, je crois que c'était plus par jeu qu'autre chose. »admit-elle. « Comment est-ce qu'on dit, déjà? Pour se traire? »

Traire... Non, ce n'était pas ça... hum, voyons... Traire, c'était pour les vaches, sauf erreur. Et ça n'avait rien à voir. Pourtant, ça y ressemblait...

« Se distraire! Voilà, pour se distraire. »dit-elle finalement, l'air satisfaite. « Ici, vous avez la compétition entre les maisons. Vous rapportez des points, gagnez un trophé... A Sadowa il n'y avait pas de partage, ormis lorsque certains élèves étaient virés, ou qu'ils... partaient. »

Quel bel euphémisme, tout de même. Partaient... D'accord, le plus souvent, ils étaient mis à la porte par le directeur -parce que partir d'une école aussi réputée, ç'aurait été d'un déshonneur horrible-, mais tout de même... Il y avait certains cas où le verbe « partir » prenait une tout autre signification... Le Japon n'était pas le pays avec le taux de suicide le plus élevé pour rien, après tout. Mais heureusement, c'était très rare. Généralement, les adolescents perdaient les pédales, mais n'allaient pas jusque là, tout de même...

« Alors... oui, on prenait la compétition comme une forme dérivée de l'amitié. »

Mais pas son père, malheureusement. Si sur Terre, il devait y avoir un seul être contre qui Hide avait mené la plus triste et désatreuse des compétitions, c'était lui. Ce troll. Enfin... pas directement avec lui, mais plus avec la haine qu'il lui portait.

Est-il utile de préciser qu'elle avait lamentablement perdu, sur ce terrain-là?

« Mais je trouve votre système de maisons vraiment intéressante, cela dit. »poursuivit-elle, son regard plongé dans celui du vieil homme. « Peut-être que certains élèves prennent cela un peu trop à coeur, mais c'est bien. L'idée d'être sélectionné pour ses qualités profondes, je trouve ça bien. » termina-t-elle, se demandant dans quelle maison elle aurait trouvé sa place, si ses études s'étaient déroulées à Poudlard.

Elle-même avait vécu la sélection par relation, par argent. Qui avait de l'argent et des relations, pouvait se permettre d'envoyer son gamin à Sadowa. C'était la meilleure des meilleures, après tout, il fallait bien payer pour ça, non? Et ensuite, elle avait vu l'avis de son géniteur derrière le seul regard que les professeurs lui jettaient. « Vous avez intérêt à répondre correctement, Hide, sinon... » « Hide, vous n'êtes bonne à rien. Tout juste à passer pour la pire des erreurs que votre vénéré père ait jamais pu commettre! » ... --'
Revenir en haut Aller en bas
La Gazette du Sorcier
MJ/PNJ (fondateur)
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2007

Personnage
Côté coeur:
Animal:
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Sam 10 Mai - 19:15

[HJ: Il faudrait faire un sujet : "Hide rencontre le Choixpeau Magique" Smile ça pourrait être intéressant^^]

Albus écoutait les propos de l'assistante de Mme Pince avec intérêt, un sourire poli sur le visage. Lorsqu'elle chercha le mot qui convenait pour qualifier le jeu dont elle parlait, le directeur eut un moment de réflexion. Non, pas traire... Distraire ? La japonaise répondit alors au même moment, l'air satisfaite d'avoir trouvé :

« Se distraire! Voilà, pour se distraire. Ici, vous avez la compétition entre les maisons. Vous rapportez des points, gagnez un trophé... A Sadowa il n'y avait pas de partage, ormis lorsque certains élèves étaient virés, ou qu'ils... partaient. »

Dumbledore la regarda, l'air légèrement surpris :

- Pardonnez-moi Hide, mais je ne comprends pas... Que voulez-vous dire lorsque vous parlez de partage lorsqu'un élève quittait Sadowa ?*

La japonaise fit alors part de son sentiment vis-à-vis de la coupe des quatre maisons, et Dumbledore hocha la tête avec approbation :

- Je suis d'accord, dit-il. Cela permet aux élèves d'avoir l'esprit d'équipe, de se sentir appartenir à quelque chose, de savoir qu'ils ont des points communs avec d'autres... à leur âge je pense que c'est important. Tous les adolescents se posent des questions, et je pense, en tout cas j'espère, que Poudlard peut les aider à répondre à certaines d'entre elles et à les aider à grandir.

Il marqua une pause, faisant quelques pas de plus devant la vitrine où il se trouvait. Effectivement, il ne fallait pas oublier que, lorsqu'ils sortaient de l'école de sorcellerie, les élèves étaient des adultes. Le passage d'enfant à adulte, en passant par adolescent, se faisait ici. Amusé, le directeur montra du doigt un trophée de Quidditch gagné par les Serpentards il y avait environ quatre ans.

- Vous voyez ce trophée ? Il a permis à la maison Serpentard de gagner plusieurs années consécutives la Coupe des Quatre Maisons. Jusqu'à ce qu'un certain attrapeur arrive à Gryffondor, sourit le directeur. Ce qui n'a fait que renforcer l'esprit de compétition entre ces deux maisons...

Il eut un petit rire :

- J'espère que vous ne vous retrouverez jamais dans le Hall lorsque les Gryffondors et les Serpentards auront décidés de régler leurs comptes à coup de Bombabouses, sourit Dumbledore, ses yeux bleus pétillants derrière ses lunettes.

Dumbledore ne plaisantait qu'à moitié : Un tel affrontement n'avait pas encore eu lieu -du moins pas depuis longtemps, mais cela ne voulait rien dire. Malgré les règles de propreté instaurées par Rusard et l'interdiction de jeter des sorts dans les couloirs -ainsi que les rondes régulières des Préfets- il y avait toujours quelqu'un pour passer au-dessus des règles et lancer l'affrontement, se disait le directeur, amusé malgré tout.


* HJ : Corriges-moi si je me trompe et j'éditerai, mais je ne suis pas sûre d'avoir compris si c'est bien ce que Hide dit...^^'

_________________

`°~La Gazette du Sorcier~°'
Maître du Jeu

Fondateur de
~Hogwarts School~
Le Monde d'Harry Potter

Revenir en haut Aller en bas
Hide Kane
Assistante de Mme Pince
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 12/08/2007

Personnage
Côté coeur: son hibou est le seul être auquel elle soit attachée... pour l'instant =)
Animal: Un étrange hibou du nom d'Archimède
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Sam 10 Mai - 22:48

« Pardonnez-moi Hide, mais je ne comprends pas... Que voulez-vous dire lorsque vous parlez de partage lorsqu'un élève quittait Sadowa? » Elle le regarda, un petit sourire désolé aux lèvres.

« Eh bien... Chez vous, vous avez des maisons qui séparent un peu les élèves. A Sadowa, il n'y avait rien de tout cela. On faisait partie de Sadowa, et ce devait être suffisant. Comprenez, ici, les élèves sont fiers d'appartenir à telle ou telle maisons; chez nous, être à Sadowa était un honneur largement suffisant. Enfin... Pour certains. » commença-t-elle, repensant à ses années d'études, partagée entre le dégoût et la nostalgie. « La seule fois que les élèves étaient séparés, c'était lorsqu'ils y en avait qui quittait l'établissement. Sinon, nous étions toujours « ensemble »... Et étonnament, ça ne favorisait pas spécialement les contacts... »

Merlin, mais c'était quoi ces explications de vieille chouette, hein? Depuis le temps qu'elle était là, elle aurait du mieux se débrouiller avec la langue de Shakespeare, tout de même! -Est-il nécessaire de préciser qu'Hide était perfectionniste jusqu'à en être malade?-

« Veuillez m'excuser, mon Anglais laisse parfois à désirer; je n'ai jamais été très douée dans les explications. »

Et pour cause, elle n'avait jamais eu le droit d'en donner! Avec son père ou à Sadowa, on ne se justifiait pas. Jamais. On faisait les choses, même si c'était idiot, on les faisait. On obéissait, et c'était tout. Ne pas poser de questions, ne rien dire, et exécuter. Mais bon... Dumbledore poursuivit sur les maisons de Poudlard, pensant également que c'était une bonne chose. « Vous voyez ce trophé? Il a permis à la maison Serpentard de gagner plusieurs années consécutives la Coupe des Quatre Maisons. Jusqu'à ce qu'un certain attrapeur arrive à Gryffondor. Ce qui n'a fait que renforcer l'esprit de compétition entre ces deux maisons... » Même sans savoir ce petit épisode, elle avait bien pu voir que les deux maisons étaient de loin les plus... rivales. L'idée de tomber une fois sur une bataille de bombabouses entre Serpents et Gryffons ne l'étonnait donc, pas outre mesure.

« Eh bien, les élèves ont la belle vie, ici! » dit-elle avec un mince sourire. « Vous n'avez jamais de drames, vous, dans votre école? »

Elle avait demandé ça sur le ton de la conversation. C'était une des étranges habitudes de la jeune femme: elle pouvait poser toutes les questions, sans la moindre gêne, mais par contre, n'obligeait jamais quiconque à lui répondre. Du moment qu'on ne lui mentait pas, ça lui convenait.

Hj: Mais avec grand plaisir! =)
Revenir en haut Aller en bas
La Gazette du Sorcier
MJ/PNJ (fondateur)
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2007

Personnage
Côté coeur:
Animal:
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Mar 24 Juin - 13:03

Dumbledore sourit lorsque la japonaise s'excusa pour son anglais :

- Vous avez un accent, certes, mais votre anglais est très bien, lui dit-il.

Il avait été un peu surpris par cette dernière remarque. Ne se rendait-elle donc pas compte qu'elle parlait très bien, voire mieux que la plupart des étrangers venus ici ? Le directeur se souvenait de la venue des écoles de Beauxbâtons et Durmstrang l'an passé. La directrice de l'académie française faisait, par exemple, bien plus de fautes d'anglais que Hide. Dumbledore fit quelques pas tout en regardant autour de lui, les mains dans le dos, avec un air presque intéressé sur le visage. C'est alors que la jeune femme reprit la parole, sur un ton qui collait peu avec le sujet de conversation. Pourtant, si elle n'était pas au courant des quelques événements qui avaient eu lieu à Poudlard, son ton détaché était compréhensible. Le directeur arrêta ses pas et, les mains toujours dans le dos, se tourna vers la japoinaise :

- En réalité, nous avons déjà eut deux morts à Poudlard, dit-il sur un ton très calme, mais plus sérieux qu'auparavant. Il y a une cinquantaine d'années, et l'an passé, à la fin de l'année scolaire. Je crois que, parfois, garder un esprit léger peut aider à faire face à de tels événements. C'est ce que font certains élèves ici, ajouta-t-il, ses yeux bleus brillants étrangement.

Il sourit poliment à Hide, comme pour signifier qu'il ne lui en voulait pas d'avoir fait cette remarque.

- Vous en avez peut-être entendu parler, reprit-il.L'élève qui est décédé à la fin de l'année scolaire participait au Tournoi des Trois Sorciers. C'est, en quelque sorte, cet événement qui est à l'origine de la polémique concernant Voldemort, ajouta Albus Dumbledore sur un ton toujours aussi calme.

En réalité, cette histoire avait également signé le retour de celui qui se faisait appeler "Lord". Après avoir tué Cedric Diggory, il s'apprêtait à faire de même avec le jeune Harry Potter, mais ce dernier s'en était sortit. Depuis lors, peu de gens avaient cru à sa version des faits. Dumbledore faisait partie de ceux qui coryait le jeune homme, et qui plus encore l'approuvaient haut et fort. Ce qui lui avait valu la réputation de vieux fou délirant... Rolling Eyes

_________________

`°~La Gazette du Sorcier~°'
Maître du Jeu

Fondateur de
~Hogwarts School~
Le Monde d'Harry Potter

Revenir en haut Aller en bas
Hide Kane
Assistante de Mme Pince
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 12/08/2007

Personnage
Côté coeur: son hibou est le seul être auquel elle soit attachée... pour l'instant =)
Animal: Un étrange hibou du nom d'Archimède
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Mar 8 Juil - 13:04

Hide ne s'excusa pas, cette fois-ci. Le sourire de Dumbledore y était peut-être pour quelque chose, mais pas seulement. Tout simplement le fait qu'elle ne s'excuserait jamais pour la mort. Il n'y en avait que deux pour lesquelles elle pouvait le faire, et ça s'arrêtait là. Non que ça lui soit égal, si ça ne la concernait pas personnellement, seulement... Elle avait, de son avis, assez eu de mal comme ça sans rajouter un peu de souffranche à son univers en pleurant d'autres morts, aussi tragiques puissent-elles être.

Le Tournoi des Trois Sorciers. Oui, bien sûr, elle en avait entendu parlé. En Angleterre, évidemment. En Asie, on n'en parlait pas, ou que très peu. On avait d'autres chats à fouetter, après tout. Elle esquissa un maigre sourire, résigné. C'était étrange, comme il fallait toujours des morts, pour réveiller les consciences... Des morts, des innocents. Qui auraient pu vivre. Qui aurait dû vivre...

« Et c'est depuis là qu'on vous prend pour un vieil homme sénile, et que le Ministère essaye d'étendre son pouvoir jusqu'à votre école, n'est-ce pas? »

Elle avait bien remarqué, contrairement à beaucoup. Et pourtant, elle n'en était qu'à sa première année à Poudlard, mais le fait est qu'elle savait voir les choses. Elle ne se contentait pas de bêtement regarder, elle voyait. Tournant le dos au directeur, restant étrangement fixée sur un trophé bien précis, elle murmura d'une voix absente:

« Vous arrivez à... vous en remettre? »

Elle ne parlait bien évidemment pas du fait qu'il se fiche d'être traité comme un pauvre idiot par la presse, mais du fait qu'il était responsable de ses élèves... et que deux d'entre eux étaient morts. Elle-même n'y arrivait pas.
Revenir en haut Aller en bas
La Gazette du Sorcier
MJ/PNJ (fondateur)
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2007

Personnage
Côté coeur:
Animal:
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Ven 11 Juil - 19:37

Dumbledore hocha la tête aux propos de Hide.

- Oui, dit-il, avec un petit sourire. Et la discrétion du Ministère laisse à désirer, ajouta-t-il.

Il était clair que le professeur Ombrage était bien plus dévouée au ministre qu'elle voulait bien le montrer et ses méthodes laissaient à désirer. Si Hide s'était aperçue de la procédure du Ministère, d'autres se rendraient peut-être également compte qu'il ne cherchait qu'à garder la main mise sur Poudlard pour surveiller son directeur. Albus eut un petit soupir :

- Mais je crois que nous ferions mieux de ne pas parler de tout cela aussi peu discrètement, sans quoi on s'imaginerait que je cherche à les en empêcher, sourit-il, l'air passablement amusé. Les murs ont des oreilles à Poudlard, ajouta-t-il avec un clin d'oeil.

Oui, les murs avaient des oreilles, se disait le directeur. Et pas seulement parce que les fantômes les hantaient. Son sourire disparut avec la nouvelle question de la japonaise, plus sérieuse :

« Vous arrivez à... vous en remettre? »

Dumbledore se tourna vers Hide, qui contemplait un trophée. Il fixa son dos un moment, peut-être soulagé qu'elle ne voit pas l'expression de son visage, en fait. Il devait toujours garder la face, les apparences, et dire que tout allait bien, car ce n'était que comme ça, justement, que les choses pourraient aller bien, et s'arranger. Mais bien évidemment, il se sentait coupable. Comment le contraire aurait-il pu être possible ? Il aurait vraiment fallut qu'il n'ait aucun coeur. Dumbledore eut un petit soupir, et répondit au bout d'un long moment de silence :

- J'y arrive, car il le faut bien. Mais ce n'est pas facile. La responsabilité de toutes ces petites vies..., dit-il d'une voix sans timbre, avec un sourire triste. Beaucoup ne sont encore que des enfants. Les autres professeurs sont là, bien sûr. Mais en tant que directeur c'est à moi que reviennent les plus grandes décisions, mais également les charges les plus lourdes.

Il marqua une courte pause, puis ajouta :

- On ne se remet jamais totalement de la mort de quelqu'un, je crois. Surtout lorsqu'on en avait la responsabilité.

Il eut un nouveau sourire, puis redressa légèrement les épaules et afficha une mine un peu plus enjouée. Comme toujours, il se devait de ne pas perdre son sang-froid.
Tout en fixant Hide, il devinait qu'elle n'avait pas posé cette question par hasard. Il s'approcha du trophée qu'elle regardait. Evidemment, il aurait pu lui demander si elle se sentait concernée par cette question. Mais il préférait s'en abstenir ; ç'aurait été malvenu. C'est pourquoi il désigna le trophée d'un petit signe de tête, tout en questionnant :

- Ce trophée vous intéresse-t-il donc tant ? demanda-t-il poliment.

_________________

`°~La Gazette du Sorcier~°'
Maître du Jeu

Fondateur de
~Hogwarts School~
Le Monde d'Harry Potter

Revenir en haut Aller en bas
Hide Kane
Assistante de Mme Pince
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 12/08/2007

Personnage
Côté coeur: son hibou est le seul être auquel elle soit attachée... pour l'instant =)
Animal: Un étrange hibou du nom d'Archimède
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Sam 12 Juil - 0:50

En l'entendant parler du Ministère, Hide ne put retenir un sourire amusé. Pour elle, c'était flagrant. Mieux, elle avait pensé, un instant, que tout cela était voulu, que le Ministre était un m'as-tu-vu de première, et que cette Ombrage -qu'elle ne pouvait d'ores et déjà plus supporter- une espèce de grosse pancarte rose bonbon pour faire passer son message à l'école Poudlard. En même temps, peut-être que pour les autres, ce serait plus lent à être remarqué, mais pour elle, c'était bien voyant. Trop, même. ... Mais elle ne sortait pas de Sadowa pour rien, non plus.

Lorsqu'il lui dit que les murs avaient des oreilles, elle acquiessa d'un air distrait, se demandant où s'arrêtait la métaphore, lorsqu'on était ici. Et mieux, en présence de Dumbledore. Elle le laissa un moment silencieux, son regard enflammé toujours fixé sur le dit trophé. Allait-il lui répondre, en somme? Peut-être que non, peut-être qu'il voudrait plutôt...

« J'y arrive, car il le faut bien. » Sa main droite, toujours posée langoureusement contre la vitrine, tressaillit. Pour le cacher, elle la passa dans ses cheveux, d'un air gêné, avant de la fourer dans la poche de son jeans. « On ne se remet jamais totalement de la mort de quelqu'un, je crois. Surtout lorsqu'on en avait la responsabilité. » Son poing se serra, caché sous le vieux tissu usé de son pantalon. Elle sentit ses ongles s'enfoncer lentement dans sa chair, les chocs électrifiés de douleur envahissant son cerveau à mesure. Sa paume était humide; elle saignait un peu. Juste assez pour la calmer. Elle aurait presque espérer qu'il réponde autre chose... Mais à quoi bon lutter contre la vérité, quotidienne qui plus est?

« Sans doute... »

« Ce trophé vous intéresse-t-il donc tant? » Cette fois-ci, elle se retourna vers lui, un peu surprise. Evidemment, rien de sondable dans ces deux yeux bleu clair. Qu'est-ce qui motivait ses questions? Elle était curieuse de savoir.

« Est-ce que... ça vous effraie de me retourner une question personnelle, ou est-ce que c'est un stratagème psychiatrique pour déterminer quel hémisphère de mon cerveau est le plus atteint? » demada-t-elle, amusée.

Elle désigna le trophé de la main, effleurant la vitre de l'index, en prenant bien soin de cacher sa paume... Mais pas un vague point rouge qui se dessinait sur la vitre et qu'elle n'avait, de toute évidence, pas remarqué.

« Une simple impression de déjà vu.»

Elle ne se souvenait ni où, ni exactement quand, seulement qu'à cette époque, son père était encore vivant. T.E.Jedusor, service rendu à l'école. ... Elle devait se tromper, sans doute... Elle s'était retournée vers le dit trophé, les sourcils froncés par la réflexion.

« Vous devez avoir d'autres... blessures, pour cacher celles-là... » poursuivit-elle plus doucement, faisant allusion aux peines qu'il devait subir, sans mot dire, sans perdre la face.

Elle-même n'en était pas capable. Ou du moins, que dans une faible mesure. Après, elle faisait semblant.

« Je crois que c'est mon père qui a évoqué ce nom, une fois... » dit-elle soudain, penchant légèrement la tête sur le côté.

Jedusor... Tom Elvis Jedusor... A présent, ce devait être un vieillard en déambulateur, faisant ses courses au Chemin de Traverse, la bave au menton et les charantaises grinçantes... Sans importance.

Hj: Oui, Hide se lâche! xD
Revenir en haut Aller en bas
La Gazette du Sorcier
MJ/PNJ (fondateur)
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2007

Personnage
Côté coeur:
Animal:
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Sam 12 Juil - 18:29

[HJ : Mdr en plus théoriquement, Dumby est plus jeune que lui XD]

Le directeur ne prêta d'abord pas attention à la réaction de la jeune femme tandis qu'il lui parlait. La raison était simple ; il les avait gardés baissé, ou dans le vague, tout du long. Pourtant, s'il avait bien regardé, peut-être aurait-il vu le léger crispement qui s'était emparé de Hide. Mais Dumbledore ne s'aperçut de rien. Jusqu'à ce que la japonaise lui pose une question pour le moins déroutante.

« Est-ce que... ça vous effraie de me retourner une question personnelle, ou est-ce que c'est un stratagème psychiatrique pour déterminer quel hémisphère de mon cerveau est le plus atteint? »

Le directeur resta perplexe un court instant, ne sachant s'il devait prendre cette interrogation à la rigolade ou au contraire très au sérieux. Mais le ton amusé qu'avait prit la japonaise le décida à choisir la première option :

- Etant donné que je ne me considère pas comme un psychiatre, je choisirais la première solution.

Il sourit, puis ajouta :

- En précisant tout de même ceci ; c'est par peur que je ne vous ai pas retourné la question, mais par peur de paraître indiscret.

Il se tut un moment. La jeune femme lui avait-elle posé cette question pour l'encourager à faire de même ? Le directeur resta quelques secondes silencieux et reprit, sur un ton sérieux :

- Parfois, il n'est pas difficile de cerner une personne. Ce n'est pas votre cas.

La japonaise cachait pas mal de choses, c'était évident. Mais le directeur supposait que si elle n'avait pas envie d'en parler, il était inutile d'insister.

- J'ai pour principe de respecter les secrets des autres. C'est ce qui m'a poussé, je pense, à ne pas approfondir le sujet de la perte de quelqu'un. Maintenant, si vous souhaitez m'en parler, je respecterai également vos secrets en les gardant pour moi.

Dumbledore sourit, à sa manière, c'est-à-dire avec beaucoup de bienveillance. Par ses derniers propos, il venait d'expliquer qu'il n'obligeait pas la jeune femme à lui parler, mais qu'elle ne devait pas non plus garder tout pour elle si cela lui pesait trop. Il avait beau être le directeur de l'école, et donc son supérieur hiérarchique, Albus Dumbledore aimait entretenir de bonnes relations avec ses employés.

Le directeur s'approcha ensuite de Hide pour regarder la trophée qu'elle contemplait. Tom Jedusor. Dumbledore lança un regard intéressé à la jeune femme, se demandant pourquoi l'objet l'intéressait tant.
Sa réponse lui fit supposer qu'elle devait avoir déjà vu son nom quelque part. À Sadowa, peut-être ? Mais comment ? À sa connaissance, le jeune homme qu'était Jedusor Junior avait beaucoup voyagé après avoir quitté Poudlard. Dumbledore en savait beaucoup sur ces années, mais pas assez pour savoir où le futur Voldemort était allé, et où il n'avait jamais mis les pieds. Il décida de garder cela pour lui, d'autant plus qu'Hide reprenait la parole pour parler d'autre chose :

« Vous devez avoir d'autres... blessures, pour cacher celles-là... »

Dumbledore jeta un regard indescriptible à la jeune femme. Il ne rencontrait pas souvent de personnes comme elles, et c'était bien regrettable. Le vieil homme à la barbe d'argent sourit :

- Oui, répondit-il sur le même ton que la japonaise.

Il eut un petit rire et ajouta, avec un peu plus d'entrain :

- Je suis, ma foi, un vieil homme. Il ne s'agit pas de me vanter, car je ne suis pas fier de tout ce que j'ai fait, loin de là... Mais il est certain qu'après avoir vécu autant d'années...

Il laissa sa phrase en suspens et sourit :

- Enfin, je ne parle même pas des blessures physiques que le temps m'a infligées..., ajouta-t-il avec bonne humeur, ... tenez, prenez mon nez par exemple !

Il toucha son nez aquilin d'un long doigt fin et sourit, sans pour autant en ajouter plus. La remarque suivant de Hide laissa le vieillard perplexe. Non qu'il ne l'ait pas comprise, au contraire, mais il pesait ses propos. Ainsi, le père de la jeune femme connaissait Tom Elvis Jedusor ? Pas forcément personnellement, bien sûr, mais assez pour l'évoquer au cours d'une discussion, tout en sachant qui il était... Le directeur resta silencieux un long moment. À la base, il ne pensait pas qu'il aurait à dire cela à Hide, mais si son père lui avait déjà parlé du jeune homme... Dumbledore eut un sourire poli :

- À vrai dire je suis surpris, car peu de gens le connaissent sous ce nom, et bien peu d'entre eux encore savent ce qu'il est devenu. Mais tout le monde connait son nom actuel. Il se fait appeler "Lord".

Le directeur n'en ajouta pas plus. Inutile de sortir une phrase du genre "... si vous voyez de qui je veux parler". Bien sûr, elle voyait forcément. Elle avait vu bien d'autres choses dont certains ne s'étaient même pas aperçus, comme l'inquisition du Ministère dans Poudlard. Dumbledore sourit d'un air triste :

- Tom n'aimait pas son nom, ce qui explique pourquoi il a décidé d'en changer. Il avait... honte de son ascendance moldue, acheva-t-il avec un petit hochement de tête navré.

_________________

`°~La Gazette du Sorcier~°'
Maître du Jeu

Fondateur de
~Hogwarts School~
Le Monde d'Harry Potter

Revenir en haut Aller en bas
Hide Kane
Assistante de Mme Pince
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 12/08/2007

Personnage
Côté coeur: son hibou est le seul être auquel elle soit attachée... pour l'instant =)
Animal: Un étrange hibou du nom d'Archimède
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Dim 13 Juil - 21:21

La perplexité du directeur, elle la voyait bien. Ou du moins, la sentait à travers son silence surpris. Cependant, sa réponse ne se fit pas attendre: il ne se considérait pas comme un psychiatre, et obtait donc plutôt pour le premier choix. Ce fut au tour de Hide, cette fois-ci, d'être étonnée, mais elle ne le montra pas plus que ça, se contentant d'afficher un mince sourire entendu.

La peur de paraître indiscret, ces sempiternelles politesses de parfait gentleman auxquelles elle n'avait jamais été habituée. C'était donc ça. « Parfois, il n'est pas difficile de cerner une personne. Ce n'est pas votre cas. » Son sourire s'élargit quelque peu. Ce fut timidement, ensuite, qu'elle acquiessa aux paroles de Dumbledore.

Ses yeux avaient repris leur comtemplation du trophé, si bien que la japonaise ne remarqua pas le regard de son suppérieur posé sur elle. « Oui. » Elle s'en doutait bien: le cerveau était très sélectif, lorsqu'il s'agissait de douleurs physiques. Il prenait la plus forte pour délaisser les autres. Hide supposait que, pour les blessures psychologiques, c'était pareil. Du moins, elle-même le vivait ainsi. « Je suis, ma foi, un vieil homme. Il ne s'agit pas de me vanter, car je ne suis pas fier de tout ce que j'ai fait, loin de là... Mais il est certain qu'après avoir vécu tant d'années... » Il avait laissé échappé un petit rire, qui eut soin de surprendre la jeune femme. Elle n'y arriva pas, de son côté, à rire de... ses blessures.

« ... Prenez mon nez par exemple! » Elle le regarda, se demandant ce qu'il pouvait bien reprocher à son nez... Ce n'était pas Cyrano, tout de même!

La discussion repartit sur le trophé, et plus particulièrement, sur ce mystérieux T.E.Jedusor. Un jeune homme -à l'époque du moins- qui aujourd'hui, lui dit Dumbledore, se faisait plutôt appelé "Lord". Elle eut un léger mouvement de recul, son regard se hasardant d'un air honteux sur le trophé. Comment son père avait-il pu savoir que...? « Tom n'aimait pas son nom, ce qui explique pourquoi il a décidé d'en changer. Il avait... honte de son ascendance moldue. » Elle frissonna devant ces points communs qu'elle avait avec... Lui.

« Mon père... »

Elle dégluttit difficilement. L'idée qu'il est pu être à ce point mauvais lui faisait mal. Encore plus que d'habitude: ça la dégoûtait.

« Il admirait le pouvoir, le succès, voulait toujours la perfection, partout... Il était très exigeant, mais... il n'était pas mangemort. C'était surtout un lâche. » murmura-t-elle d'une voix affectée. « Et puis, du souvenir que j'en air, il n'avait pas de marque sur l'avant-bras... »

Elle avait du sang sur les ongles et au bout des doigts, tant son poing s'était serré à cette idée. Qu'on salisse la mémoire de son père, elle s'en foutait. Qu'on traîne ce nom dans la boue aussi. Mais sa mémoire, elle ne voulait pas la voir voler en éclats. Pas encore.

« C'était donc simplement une fois de plus où il aurait mieux fait de se taire. »

Elle soupira d'un air agacé, s'appuyant contre la vitrine. Inconsciemment, dès que ce trophé s'était trouvé un quelconque lien, aussi mince soit-il, avec son géniteur, elle ne voulait plus le voir, lui tournait ostensiblement le dos. Si elle s'en était rendu compte, elle en aurait ri.

« On n'a... jamais été très proche, vous savez... ? » commença-t-elle en regardant ailleurs d'un air distrait.

Les confidences, ça n'avait jamais été son fort. Il faut dire que cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas expérimenté l'art de parler de soi à autrui.

« Il voulait me faire à son image... et même si j'ai essayé, je n'ai jamais réussi à rentrer dans le moule... »

Il l'avait forcée, et elle avait fini par se braquer. Ce changement d'attitude chez Hide s'était opéré peu à peu, prenant son temps, avant d'atteindre son paroxysme lors de son entrée à l'école. Là-bas, d'autres changements s'étaient entamés, mais sans lien direct avec son crétin de père...

« Tom... » commença-t-elle les sourcils légèrement froncés. « Il devait aussi avoir un poids difficile à supporter, dans sa famille... Mais bon, on ne la choisit pas... »
Revenir en haut Aller en bas
La Gazette du Sorcier
MJ/PNJ (fondateur)
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Age : 28
Date d'inscription : 20/07/2007

Personnage
Côté coeur:
Animal:
Relations:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   Mer 20 Aoû - 13:22

Albus Dumbledore écouta avec attention la jeune femme, jusqu'à la fin. Hide n'étant à priori pas quelqu'un de très bavarde, il préférait la laisser parler jusqu'au bout sans l'interrompre. La jeune femme resta silencieuse et Dumbledore, penchant légèrement la tête de côté, laissa planer son regard dans le vide, perdu dans ses pensées. Finalement, il se redressa légèrement, comme s'il venait de prendre conscience de son attitude, et répondit :

- Vous savez, peu de gens pouvaient se "vanter" de faire partie des rangs du Mage Noir. La plupart ne le soutenaient que de loin, et ceux-ci étaient nombreux. Je ne dis pas non plus que votre père en faisait partie. Mais lors de sa première ascension, Voldemort avait plus de partisants qu'on ne le croit aujourd'hui. Tout comme ceux qui taisaient leur peur dans l'ombre, beaucoup cachaient aussi le fait qu'ils approuvaient, même en partie, les idéaux de ce sorcier. Soit par honte, soit par peur.

Le directeur marqua une courte pause, comme s'il réfléchissait à une de ses paroles, puis ajouta :

- En fin de compte, le règne de Lord Voldemort ne fonctionnait qu'à partir de ce sentiment. Et un homme, si puissant fusse-t-il, qui construit son pouvoir sur une chose pareille ne peut espérer aller bien loin, qu'elle que soit sa conviction à ce sujet.

Dumbledore fit quelques pas dans la salle, les mains dans le dos, puis se tourna avec Hide :

- Comment dit-on, déjà ? "Les gentils l'emportent toujours"... fit-il avec un léger sourire. Je ne sais pas qui est la personne qui a inventé cette phrase, mais elle devait avoir une bonne raison, ajouta-t-il avec un regard malicieux.

Il sourit une nouvelle fois, mais resta silencieux un moment. Hide lui avait parlé de son père, et ce qu'elle lui avait dit était assez personnel. Dumbledore ne voulait émettre aucun jugement, premièrement parce qu'il ne savait rien de la vie de la japonaise, deuxièmement parce qu'il ne pensait pas être le mieux placé pour parler d'un tel sujet. La famille... Son père à lui avait été envoyé en prison pour avoir agressé de jeunes Moldus. C'était avec cette image que les gens l'avaient vu arriver à Poudlard. Albus avait été très tôt en charge de la famille qu'il lui restait. Son frère et sa soeur. Après les erreurs qu'il avait commis dans le passé, il avait essayé de se rattraper. Aujourd'hui, il avait une bien meilleure relation avec son cadet, bien que personne ne puisse effacer le passé.

Dumbledore hocha la tête en silence. Il avait vu passer beaucoup d'élèves ici aussi, à Poudlard, poussés par les exigences de leurs parents. Elles étaient différentes, bien sûr. Une famille de sang-pur par exemple pouvait exiger de son enfant qu'il honore son nom. Une autre, peut-être moins fortunée, pouvait fonder de grands espoirs sur l'enfant, qui se devait de réussir ses études pour avoir plus tard un bon métier. Mais toutes ces exigences se rejoingnaient en un point ; malgré tout, c'était toujours l'enfant qui en pâtissait, qu'il le montre ou pas, et à des niveaux bien différents bien sûr. Pour Tom Jedusor, c'était différent. Personne ne lui avait jamais donné d'exigence... Pour une bonne raison.

- C'est exact, on ne choisit pas sa famille. Pour Tom, cependant... Je n'aime pas porter de jugement sur une personne car je ne suis pas à sa place, commença le directeur, sur un ton lent. Mais je pense que les choses auraient été différentes s'il avait eu une réelle famille. Il a grandit dans un orphelinat. Bien qu'un tel établissement accueille des enfants différents, ils sont tous semblables, dans le sens qu'ils n'ont pas de parents. C'est je pense une des causes qui a conduit Tom Jedusor à vouloir se démarquer des autres. Il avait besoin de reconnaissance. Malheureusement, je n'ai pas réussit à prévoir ce qui était pourtant évident ; son besoin de reconnaissance ne l'a jamais quitté. Même si la plupart des actes qu'il va commettre seront motivés par la vengeance - il n'a pas supporté qu'un simple enfant détruise ce qu'il avait créé - il ne souhaite pas moins être reconnu par les autres. En tant que Mage Noir, certes, mais cela revient toujours à la même chose.

Dumbledore se tut, l'air épuisé. En réalité, au fur et à mesure que les souvenirs du petit Tom Jedusor remontaient en lui, il se disait qu'il aurait dû prévoir ce qu'il allait devenir. Il s'en voulait, mais savait aussi que l'heure n'était pas aux remords. Il fallait se préparer à une période sombre, à nouveau. Et c'était là qu'intervenait l'Ordre du Phénix.

_________________

`°~La Gazette du Sorcier~°'
Maître du Jeu

Fondateur de
~Hogwarts School~
Le Monde d'Harry Potter

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs de Quidditch... [PV Hide]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Saison de Quidditch 97-98
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Hogwarts School~ :: Partie Hors-Jeu :: Corbeille :: Archives de la version HP5-
Sauter vers: